Pourquoi je ne suis pas remboursee par ma mutuelle ?

L’intérêt principal d’une mutuelle, ou d’une complémentaire santé, c’est de fournir un remboursement supplémentaire pour un reste à votre charge. Cela inclut le plus souvent les consultations auprès de généralistes comme de spécialistes de secteur 1 comme de secteur 2. Cependant, ce n’est pas parce qu’une mutuelle propose un remboursement supplémentaire pour vos dépenses dans le domaine de la santé qu’elle va automatiquement toutes les prendre en charge.

Les limites d’une mutuelle

Une complémentaire santé vous propose une couverture supplémentaire afin de traiter le reste à charge. Bien sûr, cette prise en charge va grandement dépendre de plusieurs éléments. Tout d’abord, du contrat. Ce dernier va définir ce qui va, ou non, être pris en charge, ainsi que le montant de cette même prise en charge.

Ce qui signifie que votre mutuelle ne va pas couvrir certains éléments qui peuvent pourtant s’associer au domaine médical. Ces derniers ne sont pas nécessairement nombreux, mais ils peuvent surprendre lorsque l’on n’est pas préparé, particulièrement lorsque cela concerne des consultations. Il est donc intéressant de s’y pencher afin de s’y préparer au mieux.

L’absence de remboursement de la mutuelle

Généralement, lorsque la sécurité sociale rembourse partiellement une dépense de santé, il est facile d’anticiper que votre mutuelle prenne en charge le reste de l’achat. En effet, la mutuelle a pour but premier de couvrir le reste à charge, mais pas de couvrir l’intégralité de la dépense. Il s’agit alors d’un bon moyen d’estimer si oui ou non une dépense est couverte mutuelle, sauf exception.

Le cas de la Covid est un cas très intéressant. En effet, cette pandémie a changé notre mode de vie sur bien des aspects, ne serait-ce qu’au sujet du confinement. Néanmoins, la transmission de ce virus a également nécessité de nouvelles précautions. Des précautions qui ont fait leur apparition sous la forme d’un matériel non remboursé.

Le matériel non remboursé : masque chirurgical, gel hydroalcoolique et gants sont tout autant d’éléments qui ont reçu une attention toute particulière pendant la Covid. Néanmoins, cela ne signifie pas que la mutuelle prend en charge de telles dépenses. En effet, la prise en charge de tels équipements n’est possible que si un contrat le précise clairement, ce qui fait souvent l’objet d’une demande précise.

Il est important de noter que les éléments cités ci-dessus ne sont que des exemples de non-remboursement. Il existe bien entendu de nombreux achats qui ne sont pas pris en charge par la mutuelle. Cependant, les achats ne sont pas les seuls éléments qui peuvent être ignorés par une mutuelle.

Les dépassements d’honoraires : lors d’une consultation, la sécurité sociale prend en charge le tarif selon une base bien précise qui va dépendre non seulement du statut du professionnel, à savoir généraliste ou spécialiste, mais aussi de son secteur, 1 ou 2. Ce remboursement peut être de 30 %, hors du parcours médical, ou de 70 % dans le parcours médical, sur une base de 23 € ou de 25 €. Néanmoins, cela ne prend pas en compte un quelconque dépassement d’honoraires.

De ce fait, la mutuelle ne prend pas non plus en compte le dépassement d’honoraires, ce dernier revenant entièrement à la charge du particulier.