Comment se faire vomir ? Les risques de se faire vomir

Bien que le vomissement soit un acte naturel entre l’estomac et le cerveau, il peut être également provoqué. Les causes d’une telle décision peuvent différer d’une personne à une autre. Mais, comment font-elles pour se faire vomir ? Ce processus n’a-t-il pas des conséquences ou risques sur leur état de santé ? Dans cet article, découvrez les techniques utilisées pour provoquer des vomissements et les risques impliqués.

Les raisons qui amènent à se faire vomir

Généralement, vomir est un acte involontaire de l’organisme. Mais, dans certains cas, des personnes provoquent le vomissement en utilisant quelques techniques. La plupart des personnes qui décident de vomir volontairement le font en pensant qu’il s’agit de la meilleure solution à adopter. Ce qui n’est pas toujours vrai.

En effet, les vomissements sont provoqués quand les concernés ont ingéré des substances dangereuses, consommé de la drogue par voie orale. De plus, une personne peut également décider de vomir si elle a pris des médicaments qui lui font mal dans le ventre ou qui ne lui sont pas destinés. Ou parce qu’elle a pris une dose excessive de médicaments.

Le vomissement est aussi très provoqué par les personnes qui souffrent de la boulimie. Il s’agit d’un trouble de comportement caractérisé par le besoin d’avoir toujours faim, de consommer des repas tout le temps. Ainsi, pour pouvoir satisfaire à cette sensation de troubles, les personnes boulimiques préfèrent vomir juste pour manger encore.

Techniques utilisées pour vomir volontairement

Pour vomir, une personne atteinte de la boulimie ou rencontrant des symptômes secondaires suite à la prise de certains médicaments peut recourir à plusieurs stratégies. Celles-ci lui permettent de déclencher des vomissements. Même si cet acte n’est pas sans danger sur sa santé.

L’une des premières techniques consiste à se servir de ses doigts pour stimuler le vomissement. Pour ce faire, il suffit de placer deux doigts au fond de sa gorge, tout près de la luette. Afin de vite vomir ses repas, il faut bien insérer les doigts plus loin. L’autre méthode est de consommer le sirop d’ipéca. Celui-ci agit sur la paroi de l’estomac. Pour sa consommation, il faut le diluer dans de l’eau et prendre. Cela déclenche alors les nausées et donc les vomissements.

En outre, il est également possible de vomir volontairement en utilisant sa brosse à dents. Dans ce cas, elle remplace plus ou moins les doigts et est à enfoncer profondément dans la gorge afin de provoquer des nausées jusqu’aux vomissements.

Les dangers liés au vomissement répété

Vomir à répétition n’est pas sans dangers ni risques sur la santé. Or, cet acte semble très fréquent chez les personnes qui souffrent de troubles alimentaires tels que la boulimie et l’anorexie. Par conséquent, cela peut présenter certains dangers sur leur santé. En ce sens qu’elles peuvent être sujettes à de l’hypokaliémie, à des troubles de l’œsophage, à une érosion de l’émail des dents. Un autre danger possible reste la déshydratation si l’intéressé ne boit pas régulièrement de l’eau suite à chaque vomissement.

Considérant ces problèmes sur la santé, le mieux en tant que victime d’intoxication alimentaire, d’effets secondaires d’un médicament ou de la boulimie, il faut l’aide d’un professionnel. En effet, ces méthodes peuvent avoir à court ou à long terme des conséquences néfastes sur votre santé. Surtout que la boulimie peut entraîner la mort.

Ainsi, quelle que soit la quantité de monoxyde de carbone consommée, il faut se faire aider par un professionnel de la santé. Puisqu’il est démontré scientifiquement que le fait de prendre des liquides en vue de faire régurgiter une substance toxique peut l’enfoncer plus au fond dans l’estomac. Et provoquer une intoxication avec des effets et symptômes graves.

Le mieux à faire alors est d’appeler les urgences ou un médecin. Ce dernier est habilité à vous dire s’il faut vomir ou pas. Et il saura comment faire pour provoquer des vomissements sans plus grand risque.

Cette démarche est encore plus prudente et conseillée lorsqu’il s’agit d’un enfant. Parce que l’enfant peut facilement aspirer maladroitement les matières vomies.

En définitive, les vomissements répétitifs peuvent avoir des impacts négatifs sur la santé. D’où la nécessité de consulter un professionnel de la santé.